Passer au contenu principal

Les scies japonaises les plus utilisées

Quelles sont les scies japonaises les plus utilisées ? La culture japonaise du travail du bois est connue pour son raffinement, sa précision et son savoir-faire. L'un des aspects qui a attiré l'attention des menuisiers du monde entier est la gamme de scies japonaises. Nokogiri en japonais. Contrairement aux scies occidentales, qui coupent en poussant, les scies japonaises ont une action de traction. Il en résulte des coupes plus fines, moins de perte de matière et une surface plus lisse. C'est aussi pourquoi de plus en plus de professionnels comme les charpentiers, les menuisiers se tournent vers les scies japonaises. Dans ce blog, nous discutons des différents types de scies japonaises et de leurs applications.

Ryoba (両刃)

La scie japonaise Ryoba est une scie japonaise polyvalente et populaire. Le Ryoba-noko, comme on appelle aussi cette scie japonaise, a des dents à 2 côtés. Vous pouvez donc scier avec les deux côtés de la lame. Un côté de la lame a des dents fines et est utilisé pour couper. Cela consiste généralement à scier à travers la fibre. Alors que l'autre côté a des dents plus grossières pour le feston. Cela signifie scier dans le sens de la fibre. La Ryoba est souvent utilisée comme scie d'atelier pour le meuble et l'aménagement intérieur car cette scie japonaise a en fait 2 fonctions. Avec le Ryoba, vous voyiez mieux à 2 mains.

Dozuki (鋸)

La scie japonaise Dozuki est une scie japonaise avec une lame fine et flexible et un dos renforcé, ce qui rend cette scie idéale pour les travaux de précision tels que les coupes fines et les joints à onglet. Les dents fines du Dozuki sont parfaites pour effectuer des coupes nettes et droites dans le bois dur et tendre. Le dos renforcé offre une stabilité et une précision supplémentaires lors du sciage.

Kataba (片刃)

La scie japonaise Kataba a une lame dentelée à un côté et convient aux coupes plus profondes, telles que le sciage de poutres ou de plaques épaisses. Les dents sont généralement plus grossières que celles du Dozuki, ce qui rend le Kataba adapté à la fois au bois longitudinal et transversal. Le Kataba est disponible en différentes longueurs et configurations de dents, selon l'application et le type de bois à couper. La Kataba est souvent vendue comme scie universelle en Europe.

Kugihiki (釘引き)

La scie japonaise Kugihiki, également connue sous le nom de scie "à ras", a une lame fine et flexible avec de fines dents d'un côté. Cette scie est spécialement conçue pour couper les goupilles et goujons en bois saillants afin qu'ils ne dépassent plus du bois. La lame fine évite d'endommager le bois environnant lors de la coupe.

Azebiki (留首)

L'Azebiki est une petite lame de scie incurvée avec des dents des deux côtés. Cette scie est conçue pour effectuer des coupes initiales ou finales dans des endroits difficiles d'accès, comme lors de la coupe d'ouvertures ou d'encoches dans le bois. La forme incurvée de la lame offre plus de contrôle et de précision lors de la coupe et permet de couper en cercle.

Hikimawashi (引き回し)

La Hikimawashi est une scie japonaise fine et flexible spécialement conçue pour couper des matériaux fins, tels que le placage et le stratifié. La scie a une lame étroite et allongée avec de fines dents d'un côté et un poignée de l'autre côté. Grâce à sa flexibilité, le Hikimawashi peut effectuer des virages précis et découper des motifs complexes sans endommager le matériau.

Conclusion

Scies japonaises sont un ajout précieux à la boîte à outils de tout menuisier, grâce à leur précision, leur polyvalence et leurs caractéristiques de coupe uniques. Que vous soyez un débutant ou un artisan expérimenté, l'utilisation de scies japonaises peut grandement améliorer la qualité de vos projets de menuiserie. Connaître les différents types de scies japonaises et comprendre à quoi elles sont conçues vous aidera à choisir le bon outil pour chaque travail et à obtenir les résultats les plus raffinés. Cela demande parfois un peu de pratique, mais une fois que vous vous y êtes habitué, vous n'avez pas vraiment envie de revenir aux scies à main européennes.

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *